Lo depot do Limouzi

A l'attention des organisateurs d'exposition : veuillez trouver ci-dessous le schéma d'encombrement du réseau

PlanencombrementreseaudepotPlanencombrementreseaudepot (0 b)

 

1. Présentation générale

Sous son nom patois limousin, le nouveau réseau de l'AMCL se veut, sous couvert d'un dépôt relais imaginaire, une évocation des trois principaux dépôts régionaux de Limoges, Brive-Estavel et Ussel, par l'intermédiaire de leurs installations réelles existantes ou ayant existées. Son époque peut être considérée de 1970 jusqu'à nos jours, permettant ainsi la circulation d'une grande variété de matériel. Après de longues réflexions sur les dispositions à adopter, et 5 ans de travaux, il est maintenant opérationnel (il a été présenté pour la première fois à Meursault en décembre 2019), mais il continuera à évoluer.

 

2. Conception

Il s'agit en vérité de deux réseaux en une seule structure :

  • la partie dépôt proprement dite, prévue pour y effectuer des manouvres d'entrée/sortie, et d'évolutions internes ;
  • la partie à deux voies principales électrifiées, surplombant le dépôt. Une voie de service se débranche des voies principales à l'extrémité droite, permettant l'entrée/sortie des engins en direction du dépôt. Ces voies principales sont reliées aux coulisses arrière permettant des circulations en continu.

Les coulisses arrières comportent deux faisceaux de garage (un par voie principale) de chacun 7 voies. La plus longue d'entre d'elle permet de garer une rame de 6.50m de long.

La partie avant, seule décorée et visible du public, comprenant le dépôt et les voies principales de passage, se compose de 4 modules, développant une longueur de 5.60m.

Cette partie avant est reliée aux garages arrière par deux "raquettes" extrêmes.

Bien qu'il soit prévu de pouvoir circuler  des voies principales vers le dépôt (et vice-versa), cette fonctionnalité n'est pour l'instant pas disponible, un module de transfert entre les deux parties devant encore être réalisé. L'évolution entre dépôt et voies principales se fera soit par la voie de service se débranchant des voies principales (cette évolution sera visible du public), soit directement vers les garages arrière. Des liaisons entre les deux voies principales existent en coulisses, ainsi qu'une sur l'avant.

Le réseau présente pour l'instant une longueur de 8.40m pour une largeur de 2.25m.

Il est construit sur une solide structure en contreplaqué, constituant 14 modules mesurant chacun 1.40m x 0.75m. Il est conçu suivant le principe "showcase", avec des fonds de décor et un éclairage supérieur. Il est ainsi démontable pour transport en exposition.

 

3. Détails constitutifs

3.1. Installations du dépôt

Les différentes installations du dépôt s'inspirent d'installations réelles :

  • le plan général des voies est conçu sur celui de Brive-Estavel, se terminant en cul de sac sur un pont tournant, et accessible par un saut de mouton de l'autre côté ;
  • un pont tournant unifié de 24m, correspondant à celui qui existait à Limoges jusqu'en 1968. En vérité, c'est celui de Montluçon, identique, mais toujours en service, qui a servi de modèle. Il est réalisé par superdétaillage d'un modèle Jouef remotorisé avec une mécanique Roco. Le cuvelage a aussi été retravaillé ;
  • la remise rectangulaire à 3 voies, est celle d'Ussel, toujours existante, fournie par Architecture et Passion ; sa toiture a été adaptée pour correspondre aux matériaux constitutifs réels ;
  • les cuves de stockage gazole avec leur local des pompes, sont celles de Brive-Estavel, réalisées de toutes pièces ;
  • l'aire de dépotage gazole est calquées sur celle de Brive, avec sa cuve de pré-décantation ;
  • la stèle commémorative est celle de Brive-Estavel ;
  • le bâtiment administratif, en structure béton-briques, s'inspire de ceux de Limoges et de Brive ;
  • les silos à sable représentent l'ancienne installation de Brive. Ils sont sur base SMD, complétée par des équipements réalisés de toutes pièces ;
  • les distributeurs de sable représentent ceux qui existaient à Limoges avant modernisation, et sont de réalisation AMCL ;
  • les locaux techniques (surveillants de dépôt et huilerie) sont inspirés de ceux de Brive-Estavel ;
  • la passerelle de visite des pantographes provient de chez Decapod, mais a été adaptée au 1500V et correspond à celles de Limoges ;
  • la station de distribution de gazole est calquée sur celle qui existait encore tout récemment à Brive avant modernisation, et est réalisée de toutes pièces avec ses équipements annexes ;
  • une ancienne installation vapeur est représentée par une voie de garage comportant une fosse piquer, une grue hydraulique provenant de chez ABE, mais surélevée par un manchon, comme dans la réalité, et à proximité de laquelle se trouve un château d'eau. Il s'agit du réservoir de 200m³ encore existant à Brive-Estavel ; il est réalisé sur une base PLM de PN-Sud-Modélisme, mais fortement modifiée et complétée pour correspondre au modèle réel.

D'autres détails complètent le décor, tels que fosses de visite, passages planchéiés (de réalisation maison), leviers d'aiguilles (l'Obsidienne), clôtures diverses, ….

Un chantier Equipement, d'inspiration libre, à 3 voies, se trouve à l'extrémité droite, avec un local cantonal.

3.2. Voies

Les voies de la partie avant sont en code 75 Peco, avec des appareils de voie Electrofrog, manœuvrés par moteurs Tortoise ; ces appareils ont reçu un superdétaillage Apogée-Vapeur. Les voies des coulisses sont en code 100 Peco avec appareils de voie Insulfrog manœuvrés par moteurs de table Peco.

3.3. Ouvrages d'art

Le saut de mouton s'inspire de celui de Limoges, et est réalisé de toutes pièces en plâtre ;

Le mur de soutènement provient de moulages en plâtre réalisés par l'AMCL ;

Le mur de soutènement incurvé, ceinturant partiellement le pont tournant, existe réellement à Limoges, mais celui-ci n'a jamais reçu le pont tournant de secours de 17m qui y était prévu ;

3.4. Conception des bâtiments

Les bâtiments (hors remise rectangulaire) ont été réalisés de toutes pièces en carte plastique fraisée, les fenêtres étant des découpages carton par laser, réalisés à la demande par Maquette-Création.

3.5. Caténaires

Pour les voies principales, les poteaux caténaires de type Sud-Ouest ont été fournis à la demande par Région 4, la caténaire elle-même étant réalisée en fil de maillechort, ainsi que tout l'équipement de la communication et du débranchement de la voie de service.

Pour le dépôt, les poteaux caténaires ont été réalisés à partir de pièces détachées de chez CJ Model's, et adaptés aux dispositions des voies. La caténaire est en fil extensible "Z line" ;

3.6. Signalisation

Les signaux de voies principales proviennent de chez LEB-Modélisme, et sont pilotés par décodeurs ; ils ont reçu quelques superdétaillages.

Le carré violet de sortie du dépôt est installé sur un mât PO ; il s'agit d'une fabrication AMCL en laiton photo-découpé ; il est à commande automatique.

Diverses pancartes complètent la signalisation.

3.7. Végétation

Bien que représentant un site industriel, la végétation n'y est pas absente ; la mise à profit des talus constituant la dénivelée entre le plateau du dépôt et les voies principales, a permis de souligner le décor par de la verdure.

 

4. Exploitation

Le réseau est prévu pour une exploitation digitale, mais est compatible analogique, auquel cas un seul train peut y être présent sur l'ensemble des deux voies principales. Pour la partie dépôt, plusieurs matériels se trouvant normalement simultanément sur le site, et le besoin de manœuvre des aiguilles, nécessite une commande digitale.

L'exploitation en exposition se fait normalement par 4 centrales ECoS : une maîtresse plus une escalve pour l'alimentation et la commande des trains sur voies principales, et une troisième, elle aussi en esclave, pour la commande des itinéraires de garage. La quatrième centrale, indépendante, alimente et pilote les trains du dépôt, et commande ses itinéraires.

A terme, il est prévu d'exploiter informatiquement les circulations sur voies principales, à l'aide du logiciel "Train Controller".

Une voie de programmation, indépendante, a été installée sur la partie arrière, à utiliser avec une autre centrale.